D’où vient la fouta ?

fouta

Depuis quelques années, la fouta est devenue l’accessoire indispensable de l’été. Elle concurrence amplement la serviette de plage et séduit de plus en plus d’adeptes. Cela s’explique notamment par sa finesse et sa praticité. Elle est aussi très appréciée, car elle ne retient pas le sable et sèche rapidement. Par ailleurs, elle est disponible dans de nombreux coloris et de nombreuses tailles, ce qui lui a permis d’acquérir une réputation de premier choix auprès des femmes, des hommes et des enfants ! Mais d’où vient la fouta et comment expliquer l’engouement des vacanciers pour cette serviette particulière ? Découvrez les origines de la fouta et commandez la vôtre sur https://fouta-pascher.com/.

Qu’est-ce que la fouta ?

La fouta est une pièce de tissu doté de franges aux extrémités. Initialement, elle était cousue à la main. Aujourd’hui, elle est également produite grâce au procédé jacquard, ou industriellement. Elle est fabriquée dans de nombreux tissus et il existe aussi bien des foutas en tissu nid d’abeille que des foutas plates.

La fouta existe dans de nombreuses dimensions et dans de nombreux tissus, qui peuvent être unis, imprimés, ou brodés. Ainsi, elle s’adapte à tous les goûts et à toutes les utilisations. Alors que certains préféreront l’utiliser à la plage ou au hammam, d’autres se serviront de la fouta comme nappe, comme plaid ou comme jetée de lit. Plus d’infos sur ce blog.

Une étoffe originaire d’Inde

Avant de devenir un symbole emblématique de l’artisanat tunisien, la fouta était un tissu utilisé en Inde. Au 14 -ème siècle, ce tissu est d’abord utilisé comme un pagne, noué autour de la taille. C’est grâce à la route de la soie que ce tissu a été importé en Afrique par des commerçants. Il a rapidement été adopté par les populations locales, qui ont fini par développer des techniques de fabrication et par produire leur fouta localement.

La fouta, un tissu traditionnel tunisien

La fouta est originellement un tissu traditionnel tunisien.  Pratique, elle était aussi bien utilisée comme habit quotidien que comme une serviette pour le hammam. Elle était également utilisée comme tablier pour les tâches quotidiennes, ou sur le dos pour porter des enfants. Sa praticité en a fait un vêtement phare de la tradition tunisienne. La fouta s’est peu à peu répandue au Maghreb, et elle est très populaire dans les bains publics et les hammams. La fouta est également très utilisée dans les tenues traditionnelles de haute couture à travers le Maghreb. Cependant, cette fouta spécifique est fabriquée dans des matières nobles comme de la Soie.

La fouta a acquis une grande popularité en Tunisie et dans le reste du Maghreb pour de nombreuses raisons. À l’époque, les foutas tunisiennes étaient fabriquées grâce à des chutes de tissus ou à des fins de cônes de fabrication de tissu. Cela signifie que les foutas étaient fabriquées de manière écologique, ce qui permettait aux fabricants de faire de la récupération. C’est pour cela que la fouta était disponible dans de nombreux coloris et dans de nombreuses dimensions.

La fouta, un tissu de plus en plus populaire

Aujourd’hui, la fouta est de plus en plus populaire. Elle a d’abord conquis tout le Maghreb, ou elle est couramment utilisée dans les hammams, avant de faire son apparition en Europe. Ses nombreux avantages ont fini par séduire de nombreuses personnes qui l’utilisent aussi bien pour se sécher que pour s’allonger à la plage ou à la piscine. Elle est également utilisée comme paréo, ce qui se rapproche le plus de son utilisation originelle. Aujourd’hui, la fouta est à la conquête du monde et elle fait son apparition sur de nombreuses plages aux quatre coins du globe.

Les bonnes raisons d’offrir des bijoux personnalisés
Trouver un cadeau original et insolite à offrir à un couple